Néréide

De CreationWiki
Néréide
Nereid.jpg
Image de Néréide prise par Voyager 2
Date de découverte Date de découverte::1 mai 1949[1]
Nom de découvreur Découvreur::Gerard P. Kuiper[1][2]
Origine du nom Origine du nom::Aucune de cinquant femmes, filles de Néréus et Doris, qui assistaient Neptune
Caractéristiques de l'orbite
Classe céleste Membre de::Lune
Primaire Primaire::Neptune
Ordre du primaire Ordre::8
Périposéide Périapside::1 371 734 km[3]
Apoposéide Apoapside::9 655 066 km[3]
Axis semi-majeur Axis semi-majeur::5 513 400 km[4]
Excentricité orbitale Excentricité orbitale::0,7512[4]
Mois sidéral Période sidérale::360,13619 da[4]
Moyen vitesse orbitale Vitesse orbitale::1,12 km/s[5]
Inclination Inclination::27,6° à l'équateur de Neptune[5]
Caractéristiques de rotation
Jour sidéral Jour sidéral::11,52 h[6]
Vitesse de rotation Vitesse de rotation::0,02576 km/s[3]
Caractéristiques physiques
Masse 3,09 * 1019 kg[3]
Moyenne densité Densité planétaire::1500 kg/m³[7]
Radius moyen Radius moyen::170 km[7]
Gravité de surface Gravité de surface::0,713 m/s²[3]
Vitesse d'évasion Vitesse d'évasion::0,156 km/s[3]
Aire de surface Aire de surface lunaire::363 158 km²[3]
Constitution Constitution::Glace et silicates[8]
Couleur Couleur::#999999
Albédo Albédo::0,155[7]

Néréide, ou Neptune II, est la deuxième lune de Neptune de se découvrir. C'est aussi la troisième plus massive des treize lunes de Neptune, et la huitième en orbite autour Neptune.

Découverte et nommage

Gerard P. Kuiper a découvert Néréide en 1949. Il l'a donné le nom générique des cinquante assistantes femelles de Neptune, le dieu romain de la mer.

Caractéristiques orbitales

Néréide est en une orbite très excentrique autour Neptune, et en effet son orbite est l'orbite la plus excentrique d'aucun corps dans le système solaire.[9] Son mois sidéral est alentour 360,14 jours juliens. L'orbite de Néréide s'incline alentour 28 degrés de l'équateur de Neptune, mais elle ne s'incline que 7.23 degrés de la surface plane locale de Laplace.[4] Presqu'aucun astronome ne croit que Néréide s'est formée avec la planète, et la plupart des astronomes croient que Néréide est objet attrapé de la Ceinture de Kuiper ou autre objet parmis les objets trans-neptuniens.[10]

Caractéristiques de rotation

Le jour sidéral de Néréide est 11,52 heures et se considère regulier.[6]

Caractéristiques physiques

Néréide a une masse de 3,09 * 1019 kg, la masse la troisième plus grande des lunes de Neptune. Sa couleur est neutre-grise. Une autre lune de Neptune, Halimède (anciennement S/2002 N 1), a la même couleur neutre, qui mene quelques astronomes à suggérer que Halimède est fragment rompu de Néréide en collision avec un autre objet inconnu.[11]

Observation et Exploration

L'observation téléscopique a révélé peu concernant Néréide au-delà de ses éléments orbitals. L'un vaisseau spatiale qui a visité le système neptunien, Mission visitante::Voyager 2, n'a pris qu'un image de bas-résolution de Néréide et n'a fait pas de rendez-vous assez proche pour découvrir plus.

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Gazetteer of Planetary Nomenclature: Planetary Body Names and Discoverers. » US Geological Survey, Jennifer Blue, ed. 31 mars 2008. Accédé le 9 mai 2008.
  2. Kuiper, Gerard P. « The Second Satellite of Neptune. » Publications of the Astronomical Society of the Pacific, 61:175-176, 1949. Accédé le 8 juin 2008.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 Calculé
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Neptunian Satellite Fact Sheet, NASA, 22 janvier 2008. Accédé le 9 mai 2008.
  5. 5,0 et 5,1 Hamilton, Calvin J. « Entrée pour Néréide. » Views of the Solar System, 2000. Accédé le 8 juin 2008.
  6. 6,0 et 6,1 Grav, Tommy, Holman, Matthew J., and Kavelaars, J. J. « The Short Rotation Period of Neptune. » Astrophysical Journal Letters 591:L71-L74, 1 juillet 2003. arXiv:astro-ph/0306001 doi:10.1086/377067 Accédé le 8 juin 2008.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 « Planetary Satellite Physical Parameters. » JPL, NASA. Accédé le 8 juin 2008.
  8. « Nereid. » Encyclopædia Britannica. 2008. Encyclopædia Britannica Online. 8 juin 2008.
  9. Arnett, Bill. « Entry for Néréide. » The Nine 8 Planets, 6 mai 1995. Accédé le 8 juin 2008.
  10. Tytell, David. « Neptune's Stowaway. » Sky and Telescope, 11 septembre 2003. Accédé le 8 juin 2008.
  11. Grav, T., Holman M. J., and Fraser W. « Photometry of Irregular Satellites of Uranus and Neptune. » Astrophys. J. 613(2004):L77-L80. arXiv:astro-ph/0405605v1 Accédé le 8 juin 2008.


Creationwiki portail astronomique.png
Naviguez


Liens apparentés