Juge

De CreationWiki

Un Juge (Hébreu שֹֽׁפְטִ֑ shâphat, pl. שֹֽׁפְטִ֑ים shâphatim) était un dirigeant spécial du peuple d'Israël, qui apparaissait à un temps de désarroi national grave pour faire se condamner les gens de leur péché, les libérer de l'oppression ou d'autre menace externelle, et, pendant qu'il vivait, gérer la justice selon la loi de Dieu. (Juges 2:16-23 )

La ligne des juges commence avec Moîse et son successeur immédiat, Josué, car les deux hommes ont exécuté toutes les trois fonctions des juges bibliques. Les carrières des juges restants se décrissent en le livre de Juges, sauf Éli et Samuel, dont les carrière se décrissent en 1 Samuel.

Fonctions et devoirs d'un juge

Un juge biblique avait de devoirs en outre de ceux d'un juge moderne, et même en outre de ceux d'un justicier en chef national. Les carrières des juges de la Bible avaient trois phases, et en chaque phase le juge exécuterait un de ces trois devoirs primaires.

Condamnation mutuelle

La première tâche qu'un juge biblique devait exécuter était de faire se condamner les gens de leurs péchés. Le péché en question là était un péché national ou collectif: le détour de Dieu et la vénération des autres dieux. Ces autres dieux étaient d'habitude les cultes locaux agricoles et de fertilité qui étaient répandus en Canaan, y compris Baal et Ashera, alias Astarté. L'équivalent moderne de ce péché serait l'enlèvement en la conaissance individuel ou publique de n'importe quel Dieu-remplaçant, ou l'enlèvement de l'homme comme sa propre dieu, comme le « capitaine de son âme, » comme un auteur d'un massacre notoire s'est décrit avant qu'il a subit l'exécution.

Un juge mesurerait son succès par le vrai repentir du peuple, et la démonstration de ce repentir par leures actions en demettants tous leurs dieux étranger et Dieu-remplaçants et en servant le Vrai Dieu seul.

Libération

Après que le juge a eu accompli la première tâche, il pouvait d'habitude être sûr d'accomplir la deuxième. Dieu toujours retournerait pour libérer Son peuple après qu'ils retourneraient à Lui. La libération était d'habitude d'une menace d'un pouvoir étranger. La menace se variait des raids et du pillage à l'exigence de tribut au vrai envahissement et occupation ou, en le cas original, l'esclavage.

Administration

Après le juge a eu accompli la libération, il gérerait la justice et faire fixer le peuple sur la service de Dieu seulement pourvu qu'il ait véçu. Cela était une tâche très difficile, et pas tous les juges bibliques célèbres exécuterait ceci pour la satisfaction divine. Pour être efficace, le juge devait donner l'exemple en son comportement personnel en outre de jugeant des cases justement et honnêtement et en une façon pieuse.

Chronologie

La période des juges commence correctement avec l'Exode d'Israël en 15 Aviv 2513 AM ({{#show:Exode d'Israël|?Date}}), car Moîse, et pas Othniel comme la plupart des lecteurs de la Bible supposent, est vraiment le premier juge. Elle se termine avec la mort de Samuel en 2944 AM (1060 av. J-C). Samuel était le dernier des juges. Il a introduit le Royaume Uni d'Israël et a oint ces premiers deux rois, Saül et David.

Floyd Nolen Jones, en The Chronology of the Old Testament, a établi que les longueurs des carrières des juges sont les mêmes que les longueurs que la plupart des gens supposent que « le pays fut en repos. » James Ussher (The Annals of the World) a supputé une chronologie plutôt différente, mais n'a pas tenu compte satisfaisant d'un fait important: que la grande bataille de Jephthé contre les Ammonites s'est passée exactement trois cent ans après la conquête d'Hesbon de Sihon l'Amoréen en l'automne de 2553 AM (1452 av. J-C), comme Jephthé a déclaré spécifiquement en sa communiqué aux Ammonites. (Juges 11:12-28 ) Jones fait remarquer aussi que la révanche terrifiante de Samson contre les Philistins devrait s'être passée près de la fin du dominion de quarante ans des Philistins sur Israël, et que la bataille de Mizpa, en laquelle Samuel a rassemblé les Israëlites pour anéantir une force philistine envoyée contre eux, devrait s'être passée immédiamment après cet événement et vingt ans après que l'arche de l'engagement s'est rendu à Israël après que les Philistins l'ont eu pris.

Livre de Juges

Juges (Hébreu שֹֽׁפְטִ֑ים shâphatim) est le septième livre de la Bible. Il décrit un des périodes les plus sombres en l'histoire d'Israël nationale.

Le livre commence où le livre antérieur, Josué, se termine. D'abord les Israélites restent de bonne volonté de conquérir leur Pays Promis pour eux-mêmes, et jouent de succès. Mais peu à peu ils deviennent las de guerre et commencent de vivre avec les Canaanites comme voisins. Par conséquence, ils se marient fréquemment avec les Canaanites et poursuivent leurs coutumes religieuses, y compris la vénération de Baal et Ashera, la sculpture des mâts d'Ashera, et l'érection des hautes places.

Comme châtiment, Dieu permet aux dirigeants étrangers d'opprimer le peuple. Cette oppression peut prendre beaucoup de forms, se variant d'un exigeance simple pour tribut au vrai envahissement et l'occupation. À tels temps, les gens crient pour la libération, et Dieu soulève des juges pour faire se condamner les gens de leur péché, les libérer de leurs ennemis, et gérer la justice. Malheureusement, quand un juge meurt, et si rien de juge est prêt de lui succéder, les gens reglissent en péché encore, et le cycle se répète.

Chapitres

  1. Juges 1 : l'enthousiasme qui reste encore après la mort de Josué.
  2. Juges 2 : la tendance du peuple d'Israël de pécher et de « faire ce qui déplaît à l'Éternel, » et l'apparence et la fonction des juges.
  3. Juges 3:1-6 : la liste des nations qui restaient pour tester Israël nationale.
  4. Juges 3:7-13 : l'oppression par les Araméens et la carrière d'Othniel
  5. Juges 3:14-30 : l'oppression par les Moabites et la carrière d'Éhud
  6. Juges 3:31 : la carrière brève de Schamgar contre les Philistins
  7. Juges 4 : l'oppression par les Canaanites et les carrières deDébora et Barak, avec l'aide de Jaël
  8. Juges 5 : le chanson de Débora et Barak
  9. Juges 6 : l'oppression par les Madianites et le début de la carrière de Gédéon, montrant en détail comment il a exécuté la première fonction d'un juge biblique: faire se condamner les gens de leur péché. En ce cas, Gédéion détruit un autel à Baal, abat un mât d'Ashera, bât un autre autel à Dieu à l'endroit, et sacrifice un taureau sur lui, en utilisant les fragments du mât d'Ashera pour combustible. Puis il demande à Dieu de lui donner deux signes miraculeuses avant qu'il sorte pour recruter une armée.
  10. Juges 7 : comment Gédéon, avec un bataillon de 300 hommes en trois compagnies, défait une beaucoup plus grande force madianite par les incitant de se tuer dans la nuit.
  11. Juges 8 : comment Gédéon fait terminer ses guerres, mais après qu'il meurt, Israël tombe en péché encore.
  12. Juges 9 : le soulèvement et la chute d'Abimélec, un Israélite qui opprime son propre peuple depuis trois ans.
  13. Juges 10 : les carrières de Thola et Jaïr, et l'oppression renouvélée par les Philistins et les Ammonites.
  14. Juges 11 : la carrière de Jephthé et son voeu désastreux.
  15. Juges 12 : la carrière continuée de Jephthé, et les carrières successives d'Ibzan, Élon, et Abdon
  16. Juges 13 : l'oppression pour quarante ans pare les Philistins commence, et Samson naît et se consacre comme Nazirite.
  17. Juges 14 : le mariage de Samson, et l'affaire de l'énigme.
  18. Juges 15 : la fin désastreuse de la mariage de Samson, sa capture, son évasion, et son meutre d'un millier avec la mâchoire d'un âne.
  19. Juges 16 : Samson et Delila. Samson est attrapé et rendu aveugle et puis prend une révanche terrifiante.

Les histoires suivants vraiment ont eu lieu avant la carrière d'Othniel, pour illustrer la gravité de la dépravation de la tribu de Samson (les Danites) et en fait tout l'Israël:

  1. Juges 17 : Mica l'idolâteur, et Jonathan le Lévite qui a fondé une ligne illicite des sacrificateurs.
  2. Juges 18 : les Danites s'approprient le culte de Mica pour eux-mêmes.
  3. Juges 19 : le meutre de la concubine du Lévite et l'exigeance du Lévite pour la justice.
  4. Juges 20 : la guerre civile entre Israël et les Benjamites.
  5. Juges 21 : comment les Israëlites procurent des femmes pour les Benjamites en une manière absurdement mauvaise.

Références