Éhud

De CreationWiki

Éhud (Hébreu אֵה֜וּד, Nom veut dire::uni(e), de אֵה֜ד echad un(e)) (fl. Fleurit::2662 AMMort(e)::2724 AM)[1] était le quatrième Juge d'Israël, et l'un qui peut-être avait la plus longue carrière.

Ascendance

La Bible ne dit rien de l'ascendance d'Éhud, sauf le nom de son père (Guéra) et sa tribu (Tribu de Benjamin).

Carrière

En 2644 AM (en ou environ {{#show:Othniel|?Mort(e_}}), le roi Églon de Moab a amassé une force de coalition de Moabites, Ammonites, et Amalekites, et a conquis Israël. Il a occupé la « vie des palmiers, » qui quelques commentateurs identifient comme Jéricho. Depuis dix-huit ans il exigeait de tribut annuel d'Israël.[2][3][4][5][6][7][8]

Puis en 2662 AM, Éhud était choisi d'apporter le tribut annuel à la forteresse d'Églon. Éhud a profité de cette mission comme occasion d'assassiner Églon. Éhud avait un avantage additionnel sur la plupart des hommes: il était gaucher, et donc la plupart des hommes ne se rappeleraient pas de surveiller sa vraie main d'arme.[2]

Éhud s'est fabriqué une épée à deux tranchants, une coudée de long, et l'a ceigné à la cuisse droit. Puis, quand il est venu pour apporter le tribut, il a dit à Églon qu'il avait un message privé pour lui. Églon ne soupçonnait rien, et a congédié tous les autres hommes afin qu'il pourrait parlet à Éhud seul. Quand il était seul avec le roi, Éhud lui a dit, « C'est un message de Dieu. » Puis il a mis le bras sous ses vêtements, a tiré son épée, et l'a enfoncé dans l'abdomen d'Églon.

Églon était morbidement obèse, et la chair a plié sur la poignée de l'épée après qu'Éhud l'a eu enfoncé.[3][4][5][6][7][8] L'épée a fait une blessure de sortie dans le dos d'Églon, et de la déscription donnée dans la Bible de ce qui a arrivé à Églon, on peut inférer que l'épée a ouvert son côlon.[2]

Éhud s'est échappé du palais et était bien au-dehors avant que les gardes royaux ont découvert l'assassinat. Puis il a voyagé dans le terrain valloné en le territoire Éphraimite et y a recruté une armée. Cette armée a marché des collines avec Éhud en commande, et a saisi les gués du Fleuve Jordan en face du pays de Moab. Une force moabite de dix milliers d'hommes ont essayé de les déplacer, et les Israélites ont tué tous eux.[2][3][4][5][6][7][8]

Par la suite, Éhud a géré la justice en Israël depuis soixante-deux ans, afin que la longueur totale de son histoire est quatre-vingt ans. (Juges 3:12-30 )

Commentaire

L'histoire d'Éhud est riche avec le symbolisme. Son nom, qui veut dire « uni, » parle des croyants unis pour un but commun. Jéricho, une ville qu'Israël a eu gagné et puis perdu, est le résultat d'une retraite de la foi. La mission d'Éhud représente une occasion que n'importe quel chrétien aurait peut-être pour prêcher l'Évangile, et son être gaucher, une raison commune pour la discrimination, représente n'importe quelle problème qu'un chrétien pourrait en se profiter en avançant la foi. La chair excessive d'Églon représent la chair comme métaphore pour le péché, et l'excès est une risque inhérente. L'épée d'Éhud est une métaphore pour la Parole de Dieu, qui se décrit souvent comme plus tranchant qu'aucune épée à deux tranchants.[2]

Concernant l'épée qu'Éhud a employé, à moins un commentateur familier avec la fabrication et le balancement des armes de lame suggère que l'épée d'Éhud's avait un ratio de poignée à lame de 1:1,618, c.-à-d. le ratio d'or, et donc aurait eu une balance idéale pour un bref mouvement de la tirer et enfoncer.[4]


Vacant
Titre tenu la dernière fois par
successeur de::Othniel
Membre de::Juge
fleurit::2662 AMMort(e)::2724 AM
Vacant
Titre tenu ensuite par
succédé(e) par::Débora
Creationwiki french biblique portal.png
Naviguez


Références

  1. Jones, Floyd M., The Chronology of the Old Testament, Green Forest, AR: Master Books, 2004, p. 278
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Reid, David R., « Ehud and Eglon, » Devotions for Growing Christians, n.d. Accédé le 15 décembre 2008
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Konig, George, « Ehud, » AboutBibleProphecy.com, n.d. Accédé le 15 décembre 2008.
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Cox, Ken, « The Sword of Ehud, » n.d. Accédé le 15 décembre 2008.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Blank, Wayne, « Ehud, » Daily Bible Study, n.d. Accédé le 15 décembre 2008.
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 « Ehud. » Encyclopædia Britannica. 2008. Encyclopædia Britannica en ligne. Accédé le 15 décembre 2008 <http://www.britannica.com/EBchecked/topic/180903/Ehud>.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Easton, Matthew George. « Entrée pour Éhud. » « Easton's Bible Dictionary. » <http://www.biblestudytools.net/Dictionaries/EastonBibleDictionary/ebd.cgi?number=T1138>.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 Jastrow M, Mendelsohn CJ, et Barton GA, « Ehud, » The Jewish Encyclopedia, n.d. Accédé le 15 décembre 2008.


Voyez aussi