Débora

De CreationWiki

Débora (Hébreu: דבורה, Dĕḇôrāh; « Nom veut dire::abeille ») (fl. Fleurit::2744 AMMort(e)::2764 AM)[1] était le sixième Juge d'Israël et la seule femme parmi les Juges.

Vie et famille

Son nom plein est « Débora, femme de Lappidoth. » (Hébreu : לפידות, Lappiydowth) (Juges 5:4 ) Ceci veut dire peut-être femme d'un homme nommé Lappidoth ou simplement « la femme des lampes, » car Lappidoth est le pluriel de לפיד lappiyd une lampe, un flambeau, ou une flamme. Quelques commentateurs rabbiniques identifient ce Lappidoth avec Barak (Hébreu: ברק, , « Baraq », « un éclair ») et suggèrent que Barak/Lappidoth était fournisseur des lampes pour le Tabernacle.[2] Mais Débora paraît avoir été Éphraïmite, bien que Barak était évidemment Nephtalite. (Juges 4:6 ).

Contexte

Après que Juge Éhud est mort en 2724 AM (en ou environ {{#show:Éhud|?Mort(e)}}), les gens d'Israël ont glissé en péché encore. Puis Jabin, roi canaanite, a reoccupé la ville d'Hazor. Il avait la technologie de travail en fer, et il a bâti un régiment de 900 charettes blindé en fer. Il les a stationné à Haroscheth Goïm, ou littéralement, « Haroscheth des nations. » (Juges 4:1-3 ). De là cettes charettes peuvent attaquer n'import quelle route majeure d'Israël, afin que les routes sont devenues dangereuses, et peuvent aussi nier aus Israélites l'accès à bon terre agricole.[3] (Juges 5:6-8 )

Carrière

Cette situation triste continuait depuis vingt ans, et puis Débora a commemncé sa carrière comme juge. Elle était prophète, et cela voulait dire que Dieu a donné souvent à elle de savoir des événements avenirs. Mais le vrai sens du terme prophète est un qui témoigne au Nom de Dieu, et Débora avait l'habitude de faire ça. Elle aussi présiderait son tribunal sous le « palmier de Débora » (une référence possible à une première Débora qui était infirmière à Rebecca) et y gérerait la justice.

Un jour elle a reçu une vision claire de Dieu d'un plan pour attirer le roi Jabin et son commandeur militaire, Sisera, en bataille qu'il perdrait. Ainsi elle a fait venir Barak, Nephtalite, et lui a donné l'ordre de Dieu: de recruter une force de dix milliers d'hommes, part Nephtalite et par Zabulunite, et se stationner en Mont Tabor. Sisera attenterait d'attirer Barak au Fleuve Kison, et y Barak pourrait le battre.

Barak était capable mais timide, et il a dit à Débora qu'il ne viendrait à Mont Tabor sinon Débora l'accompagnerait. Débora lui a donné son consentement, mais elle a donné Barak le conseil que la victoire ne retomberait pas entièrement sur son mérite, car Sisera tomberait à une femme. Mais en disant ça, Débora ne parlait pas d'elle-même, mais de Jaël, femme de Héber le Kénien, avec qui le roi Jabin avait un traité de paix.

Barak a voyagé à Nephtali et puis à Zabulon et a réussi à recruter dix milliers d'hommes. Il a amené ces hommes à Mont Tabor, selon les instructions de Débora. Puis, au moment opportun, Sisera a entendu parler de l'armée de Barak et s'est transporté au Fleuve Kison avec ses 900 charettes et son infanterie.

C'était une erreur fatale, car le Fleuve Kison était débordant après une pluie torrentielle, (Juges 5:21 ) et ses rives s'ont été transformé en boue.[3][4] (Juges 5:4 ). Il apparaît que Débora a mené une petite force de diversion à elle, composée de Benjamites et Éphraïmites, pour attaquer Sisera à rebours. Quand Sisera s'est tourné pour se montrer à cette menace mineur, la division de Barak a descendu Mont Tabor en courant et l'a attaqué en force pleine. Les charettes et l'infanterie de Sisera étaient anéanties totalement.[5] (Juges 4:15-16 )

Sisera a abandonné ses troupes et a attenté de s'échapper. Les forces de Barak ont poursuivi l'armée de Sisera jusqu'à Haroscheth Goïm, et puis Barak a chassé Sisera lui-même. Il a trouvé son cadavre dans la tente de Jaël, femme de Héber le Kénien. Elle a attiré Sisera dans sa tente et puis l'a tué par enfonçant un piquet dans son cerveau.[4] (Juges 4:22 )

Débora continuerait de gérer la justice depuis vingt ans plus après ça.


Vacant
Titre tenu la dernière fois par
successeur de::Éhud
Membre de::Juge
fleurit::2744 AMMort(e)::2764 AM
Vacant
Titre tenu ensuite par
succédé(e) par::Gédéon
Creationwiki french biblique portal.png
Naviguez


Références

  1. Jones, Floyd M., The Chronology of the Old Testament, Green Forest, AR: Master Books, 2004, p. 278
  2. Hirsch EG, Levi GB, Schechter S, et Kohler K, « Deborah, » The Jewish Encyclopedia, n.d. Accédé le 16 décembre 2008.
  3. 3,0 et 3,1 Dolphin L, « Deborah the Prophetess, » 12 septembre 2003. Accédé le 16 décembre 2008.
  4. 4,0 et 4,1 Telushkin J, « Deborah, » de Jewish Literacy, New York: William Morrow and Co., 1991. Affiché par le Jewish Virtual Library. Accédé le 16 décembre 2008.
  5. Easton MG, « Deborah, » WebBible Encyclopedia, éd. Paul S. Taylor, n.d. Accédé le 16 décembre 2008


Voyez aussi