Gédéon

De CreationWiki
Gédéon choisit les 300
Gédéon (Hébreu גִדְעֹ֣ון giddown, Nom veut dire::abatteur, un qui abbat un arbre, de גִדְעֹ֣ gada abbatre quelque chose), [1] alias Jerubbaal (Hébreu יְרֻבַּ֣עַל, Baal disputera) (fl. Fleurit::2771 AMMort(e)::2804 AM)[2] était le septième Juge d'Israël après Débora et Barak et le guerrier le plus célèbre parmi les Juges. Le sien est le meilleur exemple, et l'exemple le plus détaillé, d'un qui a exécuté tous les trois devoirs classiques d'un juge biblique.[3]

Contexte

En 2764 AM, après la mort de Débora, Israël a eu reglissé en péché. Ainsi Dieu a permis aux madianites d'opprimer l'Israël nationale. Les Madianites pratiquaient une sorte de brigandage: au lieu d'occuper et gérer le pays, ils simplement volaient ses produits, y compris toutes les récoltes et les bétails. Les Israélites, ne pas pouvants défendre leur terrain, se cachaient en des grottes et des forteresses dans les montagnes.

D'abord, quand les gens criaient à Dieu à cause de cette oppression, un prophète innommé a dit qu'ils très simplement ont désobéi à Dieu par pratiquants les coutumes et religions locaux, une chose que Dieu les a ordonné de ne pas faire. (Juges 6:1-10 )

Carrière

Choisi

Un jour, Gédéon battait de blé en une presse de vin pour prévenir les Madianites de le voler. Puis l'Ange de l'Éternel a apparu à Gédéon et lui a dit de prendre courage, car il serait l'un de libérer l'Israël nationale. Gédéon a protesté qu'il était fils cadet de son père et un membre du clan du plus bas rang de la tribu de Manassé, mais Dieu a insisté que Gédéon était Son choix. Pour le confirmer, Gédéon a placé une offrande de viande, du pain non-levé et du bouillon sur une roche, et a observé comme un feu s'est déclaré et a consommé l'offrande. Gédéon a bâti un autel pour commémorer cet événement. (Juges 6:11-24

Gédéon fait se condamner le peuple

D'abord Dieu a donné à Gédéon une mission simple, directe, et au but: de démolir un autel à Baal que son père a eu bâti, abbatre le mât d'Ashera qui se tenait debout à côté de lui, bâtir un nouveau autel à Dieu sur l'endroit de l'ancien, et sacrificier un taureau agé sept ans sur cet autel, utilisant le bois du mât d'Ashera pour combustible. L'âge du taureau correspondait à la longueur de l'oppression.

Gédéon a sélecté dix des domestiques de son père pour l'aider. Ils ont exécuté la tâche dans la nuit pour éviter l'intervention. Le jour suivant, les hommes d'un ville d'à côté voyaient ce qu'a eu été fait et ont lancé une enquête. Quand cette enquête a impliqué Gédéon, ils ont exigé que son père le rendre pour l'exécution. Son père a refusé, et en outre a menacé de tuer quelqu'un qui essayerait de prendre Gédéon. Puis il a dit que si Baal était vraiment un dieu, il pourrait défendre ses propres autels au lieu de faire défendre ses acolytes humains pour lui. Après cet incident Gédéon a reçu son second nom: Jerubbaal, en disant, « Que Baal dispute. » (Juges 6:25-32 )

Guerre de libération

Les signes

Une force composée madianite et amalekite a campé dans la vallée de Jizréel, probablement en encore une autre mission pour voler des produits. Gédéon a commencé de recruter une armée. Son clan s'est rallié à lui immédiamment, les autres clans manassites ont répondu bientôt après, et les tribus de Zabulon, Aser, et Nephtali ont répondu après ça. Gédéon avait quelques doutes persistantes, et donc il a demandé deux plus signes. D'abord il a placé une toison sur le terrain et a demandé à Dieu de causer la toison de collecter de rosée bien que le terrain autour d'elle restait sec. Il est arrivé comme il a demandé, et donc la nuit suivant Gédéon a demandé à Dieu de renverser le processus, et Il l'a fait. (Juges 6:33-40 )

La sélection

Mais puis Dieu a insisté que Gédéon marche avec une force très plus petite, pour rendre la victoire plus mémorable. Gédéon a commencé avec une force de 32 000. D'abord il a licencié quelqu'un qui avait peur de se battre, et 22 000 hommes ont quitté les rangs. Puis Dieu a ordonné à Gédéon de fair venir à l'eau tous les 10 000 hommes restants et ordonner à eux d'en boire. Ceux qui lappaient l'eau en façon comme un chien seraient permis de rester, et Gédéon devrait renvoyer les autres.

Un homme ne peut laper d'eau qu'en se mettre le bouche dans elle, et ça exige une posture allongée face contre l'eau. Trois cent hommes ont adopté cette posture pour boire, et ceux était les hommes que Gédéon a choisi. (Juges 7:1-8 )

La campagne

Gédéon est allé avec son valet pour espionner l'ennemi. L'ennemi étaient beaucoup plus nombreux, comme d'habitude, mais ils avaient vraiment peur de Gédéon. En fait, un d'eux a eu un rêve d'un pain d'orge tombant dans une tente et la cognant et la mettant plate.

Gédéon a retourné à son camp très confiant de victoire. Il a divisé sa force en trois compagnies, chaque de 100 hommes, et a équipé chaque himme avec une trompette, une cruche, et un flambeau. Il a ordonné à chaque homme de porter son flambeau dedans sa cruche pour le garder caché. Il a déployé ses compagnies pour entourer le camp ennemi à nuit et a ordonné à eux de casser leures cruches, tener haut leurs flambeaux, et sonner leures trompettes lorsqu'il a donné son signal.

L'opération a produit l'effet psychologique exact que Gédéon a eu désiré. Les soldats ennemis se frappaient et ont commencé de se tuer dans l'obscurité. Ceux qui ne sont pas morts dans la confusion se sont détachés et ont couri.

Puis les forces pleines de Manassé, Aser et Nephtali ont chassé l'ennemi à travers le terrain. Gédéon a fait venir les Éphraïmites pour prévenir la retraite de l'ennemi. Ils l'ont fait, et ausi a attrapé et exécuté deux généraux madianites hauts-placés. En tout, l'ennemi a subit 120 000 pertes. (Juges 7:9-25 )

Les Éphraïmites ont protesté que Gédéon n'a eu pas fait les venir à la première phase de la campagne. Gédéon les a calmé par les rappelant qu'ils avaient la capture et l'exécution des deux meneurs madianites à leur mérite. (Juges 8:1-3 )

Le reste de la campagne était plus difficile. Gédéon et ses 300 hommes originaux ont poursuit deux autres meneurs madianites à travers Succoth et Penuel. Les meneurs de cettes deux villes ont refusé même de ravitailler ses hommes avant que ces deux meneurs spécifiques seraient attrapés. Gédéon a promis de punir les hommes de Succoth avec des bruyères et de détruire le tour de Penuel quand il a retourné. Gédéon a attrapé les deux autres meneurs madianites, et puis il a exécuté ses promesses. Enfin il a exécuté les deux Madianites, après que son fils premier-né a refusé de les frapper. (Juges 8:4-21 )

À la suite

Quand la guerre s'est terminée, les gens d'Israël ont offri de permettre à Gédéon de régner comme roi et établir une dynastie héréditaire. Gédéon a refusé, mais a demandé à chaque homme de lui donner les boucles d'oreille d'or et autres bijoux d'or qu'ils ont eu pris des soldats ennemis. Gédéon a fait fondre ces objet et en a fabriqué une éphode. C'était une erreur, car l'éphode est devenue objet de vénération. (Juges 8:22-27 )

Gédéon a continué de gérer de justice en Israël depuis trente-neuf ans. (Juges 8:28 ) Mais quand il est mort, Israël a glissé en péché encore, et n'ont montré point de remerciement ou à Dieu ou à Gédéon ou sa famille. (Juges 8:33-35 )

Souvenir

Le roi David (Psaume 82:12 ) et le prophète Ésaïe (Ésaïe 10:26 ) mentionnent le récit de Gédéon et rappellent quelques de ses détails.[4] En outre, l'auteur de l'Épitre aux Hébreux rappelle Gédéon comme un de plusieurs hommes dont la foi était assez forte de conquérir des royaumes.[1] (Hébreux 11:32-33 )

Le meilleur mémorial à Gédéon est l'organisation qui s'appelle Gideons International, mieux connue pour plaçant des Bibles dans les hôtels, des hôpitals, des collèges, et des prisons.[5]

Criticisme

Les soi-disants haute critiques de la Bible allèguent que l'histoire de Gédéon est composite de trois récits distincts de trois sources distinctes.[6]


Vacant
Titre tenu la dernière fois par
successeur de::Débora
Membre de::Juge
fleurit::2771 AMMort(e)::2804 AM
Vacant
Titre tenu ensuite par
succédé(e) par::Thola
Creationwiki french biblique portal.png
Naviguez


Références

  1. 1,0 et 1,1 Blank, Wayne, « Gideon, » Daily Bible Study, n.d. Accédé le 18 décembre 2008
  2. Jones, Floyd M., The Chronology of the Old Testament, Green Forest, AR: Master Books, 2004, p. 278
  3. Schenk CE. « Entrée pour Gédéon, » James Orr, MA, DD, rédacteur général. International Standard Bible Encyclopedia, 1915.
  4. Gigot, Francis. « Gideon. » The Catholic Encyclopedia. Vol. 6. New York: Robert Appleton Company, 1909. Accédé le 18 décembre 2008
  5. Gideons International
  6. Hirsch EG, « Gideon, » The Jewish Encyclopedia, n.d. Accédé le 18 décembre 2008.


Voyez aussi