Jaël

De CreationWiki

Jaël (Hébreu יָעֵל֮, Nom veut dire::bouquetin ou chèvre sauvage) (fl. Fleurit::2744 AM)[1] a tué une fois un général canaanite qui a été abandonné ses troupes et attentait de s'échapper du champ de bataille. En si faisant elle a frappé le dernier coup en une bataille majeure pour la libération d'Israël.

Contexte

Jaël était femme de Héber le Kénien. Les Kéniens étaient descendants de Jéthro, beau-père de Moïse. Les Kéniens étaient aussi neutres en les guerres entre les Israélites et les Canaanites. (Juges 4:17 ) En 1260 av. J-C, Héber le Kénien était à paix avec Jabin, roi de Hazor, qui opprimait les Israélites depuis vingt ans. (Juges 4:1-3 )

Bataille de Kison

Le général israélite, Barak, incité par Juge Débora, a eu recruté une force de dix millieur d'hommes pour attirer les forces de Jabin en bataille et les détruire. Le général de Jabin, Sisera, a préparé de se battre contre Barak avec neuf cent charettes blindées avec de fer et un nombre indéterminé d'infanterie. Mais en le jour de la bataille, des pluies torrentieuses ont grossi le Fleuve Kishon à déborder et ont transformé ses rives en boue. Les charettes de Sisera ne pouvaient pas mouvoir dans la boue et donc était extrèmement vulnérable quand les troupes de Barak se sont précipités de Mont Tabor et les ont attaqué en force pleine. (Juges 4:12-16 )

Sisera a abandonné ses troupes et a attenté de s'échapper. Il a fui au camp des Kéniens et est venu à la tente de Jaël.

L'assassinat

Jaël a invité Sisera d'entrer dans sa tente. Elle l'a couvert avec un tapis et même lui a donné du lait quand il a demandé à elle une boisson. Puis il a demandé à elle de garder secret sa présence de n'importe quelle homme qui demanderait des nouvelles de lui. Mais au lieu elle l'a tué par enfonçant un piquet à travers son cerveau comme il dormait. Puis Barak est venu dans le camp en poursuite de Sisera, et Jaël est sortie et a dit à Barak qu'il pourrait trouver l'homme qu'il cherchait dans sa tente. (Juges 4:18-22 )

À la suite

La Juge Débora n'avait rien que des éloges pour l'acte de Jaël.[2] (Juges 5:24-27 ) Les commentateurs modernes se divisent. Quelques-uns l'accusent d'avoir enfreint les lois d'hospitalité,[3] bien qu'autres suggèrent que Jaël n'était jamais ainsi obligée et que son acte était entièrement admissible dans le contexte des temps.[4][5]

Références

  1. Jones, Floyd M., The Chronology of the Old Testament, Green Forest, AR: Master Books, 2004, p. 278
  2. Konig, G, « Jael, » AboutBibleProphecy.com, 2001. Accédé le 17 décembre 2008.
  3. Schenck CE, « Entry for Jael, » International Standard Bible Encyclopedia, James Orr, M.A., D.D. éditeur général. 1915. Accédé le 17 décembre 2008
  4. « Deborah and Jael, » Women in the Bible, n.d. Accédé le 17 décembre 2008.
  5. Hirsch EG et Price IM, « Jael, » Jewish Encyclopedia, n.d. Accédé le 17 décembre 2008.


Creationwiki french biblique portal.png
Naviguez


Voyez aussi