Lot

De CreationWiki

Lot (Hébreu: לוֹט, Loṭ; Arabique: لوط, Lūṭ; « Nom veut dire::Caché, couvert ») était le neveu et beau-frère du patriarche, Abraham. Il était fils du frère d'Abraham, Haran. (Genèse 11:27 )

Famille

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
petit-fils de::Térach
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
fils de::Haran
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lot
 
frère de::Milca
 
Nachor
 
frère de::Sara
 
Abraham
 
Agar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
père de::Moab
 
père de::Ammon
 
Bethuel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Laban
 
Rebecca
 
 
 
Isaac
 
Ismaël
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Léa
 
Rachel
 
Ésaü
 
Jacob

Lot est devenu beau-frère d'Abraham par le moyen du mariage de Nachor (frère d'Abraham) avec Milca (soeur de Lot), et aussi par le moyen du mariage d'Abraham lui-même avec l'autre soeur de Lot, Sara.

Vie

Canaan

Lot a quitté le pays de Charan le quitté(e) son pays::15 Aviv 2083 AM, avec son oncle Abraham et leurs ménages alliés. Ils ont voyagé ensemble pour un été en Canaan, et puis ont passé l'hiver en Égypte quand une famine a frappé Canaan.

Lorsque les ménages alliés ont retourné à Canaan au prochain printemps, Lot et Abraham avaient trop d'animaux pour le même terrain de soutenir tous eux. Puis Abraham et Lot se sont mis en accord pour se séparer. Lot a décidé d'habiter aux plaines dans la Vallée de Siddim (la Mer Morte), alors que Abraham restait en le pays de collines.[1]

Guerre

Lot est allé habiter en Sodome. Puis en 2091 AM, le roi Béra de Sodome, avec quatre autres petits-rois, se sont rebellés contre Chedorlaomer, roi d'Élam, qui a eu établi son dominion il y a treize ans. En la prochaine année (2092 AM), Chedorlaomer a attaqué les rois rebelles en la Guerre des Dix Rois. Il a pillé Sodome et a pris Lot et beaucoup d'autres civils en otage.

Abraham a entendu parler de la capture de Lot d'un évadé de Sodome, où Lot a été venu de vivre. Abraham a équipé en armes 318 hommes de son ménage, a demandé a trois confédérés locaux amorrites de l'aider, et a fait poursuite. Il a réussit à libérer Lot et reprendre toute le butin que Chedorlaomer a eu pris. Abraham n'a pris rien de butin sauf des rations pour ses troupes. Lot a retourné à Sodome et n'a jamais vu Abraham encore.[2]

Destruction de Sodome

Au printemps de 2107 AM, deux anges ont visité Lot en Sodome, où il a eu monté en le gouvernement et faisait alors parte de son conseil municipal. Plusieurs des résidents locaux ont exigé que Lot rendre ses visitants à eux pour les buts immoraux. Incroyablement, Lot s'est proposé de permettre à eux d'abuser ses fils au lieu. Également incroyablement, ils ont pas seulement refusé mais aussi l'ont traité d'« étranger » et l'ont accusé de présumer de les juger de leur comportement.

Les anges ont frappé d'aveuglement les assailants, et puis ont exigé à Lot de faire sortir sa famille de Sodome immédiamment.Les beaux-fils de Lot ont refusé de sortir, et donc Lot a quitté Sodome avec sa femme et ses deux filles.

Un holocauste de feu et de soufre brûlant a détruit Sodome et trois villes voisines en la Vallée de Siddim et a créé aussi la Mer Morte. La femme de Lot n'a pas survéçu; elle s'est retournée et s'est transformée en sal.[3] (Genèse 19:1-29 )

Inceste

Lot et ses filles se sont échappés à Zoar et de là a voyagé dans les montagnes. Puis ses filles ont conspiré en vue de causer leur pre de s'enivrer et engenderer un enfant avec chacune. La fille plus aînée a donné à Lot un fils nommé Moab, et la fille plus jeune un autre fils nommé Ammon.[4] (Genèse 19:30-38 )

Modèle:Portail biographique

Références

  1. James Ussher, The Annals of the World, Larry Pierce, ed., Green Forest, AR: Master Books, 2003 (ISBN 0890513600), pghh.72-75
  2. Ussher, op. cit., pgh. 76-77
  3. Ussher, op. cit., pghh. 83-84
  4. Ussher, op. cit., pgh. 86


Voyez aussi