Créationnisme biblique

De CreationWiki
Une Bible latine écrite à la main en 1407 AD.
Le Créationnisme biblique est une forme de Créationnisme religieux, dequel la base du système de conviction se trouve dans les écritures se trouvant en la Bible. Les créationnistes bibliques tiennent à la Bible comme le Verbe Non-erroné de Dieu et tout dans elle vrai et historiquement accurat.

Ceux qui tiennent à cette vue tournent aussi à la science et la logique pour l'apologétique. Les phénomènes physiques sont interprétés par les scientifiques créationnistes à base de cette vision du monde biblique au lieu du naturalisme non-divin auquel l'évolutionniste tient. La vision du monde se contraste éclatamment avec la perspective évolutionniste darwinienne que s'appelle darwinisme. Ainsi, la différence principale entre les évolutionnistes et les créationnistes est leur presuppositions élémentaires, ou axiomes.

Branches de créationnisme

Il y a deux perspectives générales de Créationnisme que s'appellent jeune-terre et vieille-terre.
  • La perspective de Créationnisme vieille-terre (CVT) accepte l'évaluation par la communauté séculaire scientifique de l'âge de la terre et de l'univers, et présuppose que les périodes de la création étaient périodes indefinies ou qu'il y avait des décalages grandes d'histoire en Genèse.

Création et chute d'homme

Genesis, le premier livre de la Bible, dit que Dieu originairement créa le monde « très bon. » En d'autres termes, la création était parfaite et sans imperfection.1 Il dit aussi que Dieu a créé l'homme de la poussière de la sol, et a créé la femme du flanc, ou du côte, de l'homme.

Adam et Éve étaient interdits par Dieu de manger d'un arbre qu'Il a créé, que s'appelait L'Arbre de Connaissance du Bien et du Mal. Dieu dit à eux que s'ils mangerait le fruit de cet arbre, ils mourraient. Mais un serpent (le diable) a menté à eux et a dit à eux que s'ils en mangeraient, ils « ne mourraient point, » mais qu'ils deveniraient sages. Niaisment, Éve a mangé le fruit, et en a donné à Adam manger aussi, et il a mangé. Ceci s'appelle le péché original qu'a amené la mort, la maladie et la souffrance à la création entière.2 La Bible dit que Dieu maugréa les hommes et la création à cause de ce péché, causant « des épines et des ronces » sur le sol. Il suivirait logiquement que tous les autres choses terribles en la terre (tels que la mort, la maladie, la catastrophe, etc.) sont aussi un resultat d'un monde maugréé par le péché.

Le Créationnisme tient que ces récits en Genèse sont littéralement vrais et historiquement corrects. La Bible, c'est l'autorité suprème sur tous les choses, et le Verbe de Dieu ne se compromise jamais pour convenir les pensées et les opinions faillibles de l'homme.

Science créationniste biblique

Les scientifiques créationnistes accomplient de recherche pour comprendre le dessein étonnant de la création de Dieu. Mais la science de création reconnaît aussi comment le monde et la vie la-dedans dégénère à cause du péché et la malédiction. Ce reconnaissance est d'accord avec la science et la Bible, tant que nous voyons que le monde se détériore maintenant (ne seulement moralement, mais physiquement aussi).

Le Créationnisme jeune-terre croit à un âge de l'univers prou plus jeune que ce qu'est cru communement par ceux qui adhèrent à l'uniformitarianisme. Cette conviction se base sur la verité biblique (qu'est toujours primaire), et aussi une quantité grandissant des données scientifiques (voyez le lien dans les notes).3

Les créationnistes rejettent l'idée que toute la vie a un ancètre commun. Par contre, il croit que la vie a été créée dans un nombre certain des « genres, »4 c'est-à-dire, créations indépendantes ayant pas de lignage évolutionnaire entre les genres. L'hommes est créé spécial parmi les genres, en l'image de Dieu, et a été donné le dominion sur la terre et tous les choses vivants.

Cependant, les créationnistes ne croient pas que chaque espèce est un genre différent, mais que les genres originaux ont générés une variété d'espèces au-dedans de son propre genre par la variation (c.-à-d., l'évolution non-progressive que n'augmente pas du tout la complexité). Par exemple: les loups, les renards, et les chiens domestiqués, bien qu'ils sont des espèces différentes, peuvent être de la même espèce originale.

Notes

  1. Quand la Bible dit que Dieu vit que sa création était « très bonne, » plusieurs croient que ceci veut dire parfaite, avec pas de mort, des maladies, des catastrophes, etc. Les autres sentent que ce déscription de « très bonne » s'applique encore à la terre maintenant en déspit du fait qu'elle a été maugréée à cause du péché original et subséquemment détruite par inondation.
  2. À quelqu'uns, un tel péché qu'a été commis par Adam et Éve peut être perçu comme petit et frivole pour amener telle dévastation au monde, mais il faut réaliser que Dieu ne compare le péché à l'autre péché tant que les humains tendent à faire. Tout le péché est détestable à Dieu, et il n'y a pas de « petit péché » avec Lui. Ainsi tel comportement criminel méritait des consequences revêches. De plus, le premier péché n'avait eu pas d'autre péché pour comparaison, ainsi le faisant le péché le plus grave possible même en termes humains. Ils connaissaient le sérieux du matière, sûr.
  3. Le texte de ce note se manque.
  4. Creationnistes, menés par Dr. Kurt Wise, ont été dirigeant la recherche dans les espèces créées, et ont fait de bon progrès récemment. Le terme qui se utilise pour l'étude des espèce créées est baraminologie. Ce vient des mots hébraïques bara, qui veut dire « créé, » et min, qui veut dire « genre. »