Baraminologie

De CreationWiki

Baraminologie est l'étude de l'ascendance de la vie en la Terre (biosystématique), qui tire de la présupposition que Dieu a créé beaucoup d'espèces d'organismes comme décrit dans le livre biblique de Genèse. En bref, c'est un effort de découvrir un moyen scientifique pour déterminer quelles formes de vie sont connexes, et quelles ne sont pas connexes. La biosystématique créationniste nous aide de voir et comprendre plus clairement les connexions qui peut-être ne sont pas visibles d'une perspective naturaliste. Plus importamment, elle fournit un autre moyen pour nous savoir le Créateur.

Le Baraminology Study Group (BSG) (group d'étude baraminologique) a été instrumental dans ce domaine de recherche. Le groups s'engage pour aider le développement et la recherche de ce cadre théorétique dans la biologie créationniste dedans un forum des scientifiques créationnistes menants dans les champs connexes. [1]

Histoire

En 1941, Frank Marsh a forgé le mot « baramine. » Il s'est dérivé par combinant les deux mots hébreux—bara (dréer), et min (espèce), référant à l'usage du mot « genre » en Genèse 1 . Alors que le concepte d'une espèce créée est devenu commun dans la littérature créationniste, une « espèce » ne s'a pas été clairement définé. Nous comprenons maintenant que l'espèce est un groupe d'organismes qui partagent une relation génétique par le moyen de descendance commune d'un organisme créé originlement par Dieu durant la semaine de création. (On doit ne pas confondre le mot « espèce » comme utilisé ici avec le mot « espèce » en taxonomie conventionnelle.)

En 1990 Kurt Wise a affirmé le besoin pour la biosystématique de création—une méthode d'étudir, nommer, et classifier les baramines. Elle s'est appelé baraminologie, qui veut dire l'étude des baramines. Plusieures subdéfinitions de baramine voyaient aussi d'être nécessaires pour les discussions dans ce champ. Les quatres termes, holobaramine, monobaramine, apobaramine, et polybaramine se sont introduites formellement et publiquement par Walter ReMine à la Deuxième International Conference on Creationism en Pittsburgh, PA 30 juillet 1990.

Types de Baramines

Holobaramine

Holobaramine (holo, du grec « holos » tout, entier) est un groupe entier des formes vivants et/ou éteintes compris à partager une liaison génétique par ascendance commune. C'est un groupement qui contient tous les organismes liés par descendance, y n'exclu rien. Par exemple, les humains sont un holobaramine, mais un groupe ne contenant que caucasiens et nègres n'est pas de holobaramine parce qu'il exclut d'autres races. Un autre exemple serait les canines, qui est holobaramine parce que les loups, les coyotes, les chiens domestiqués et autres canidés tous se descendent de deux individuels pris à bord l'arche de Noé, et il n'y a rien d'autres créatures génétiquement continueux avec eux. Ce terme est synonyme avec l'usage de « baramine » ci-dessue et est le terme primaire en baraminologie.

Monobaramine

Monobaramine (mono, du mot grec pour « seul » ) se défine par Walter ReMine (1993, p. 444) comme: un groupe ne contenant que d'organismes liés par descendance commune, mais pas nécessairement tous. (C.-à-d., un group qui comprend un holobaramine entier ou une portion de lui). C'est un group ad hoc d'organismes qui partagent de descendance commune. Les caucasiens et nègres sont un monobaramine, comme n'importe quel groupe d'un holobaramine, tels que loupes, caniches, et terriers. Les holobaramines contiennent les monobaramines; par exemple, les loups sont un monobaramine du holobaramine canine.

Apobaramine

Apobaramine (apo, du mot grec pour « (s'échappant) de ») est un groupe consistant en l'entièreté d'à moins un holobaramine. Il peut contenir un seul holobaramine ou plus qu'un holobaramine, « mais il doit contenir l'entièreté de chacun des un ou plus holobaramines dedans lui. » (Kurt Wise, 1999–2000). Un groupe consistant en les humains et canines cont apobaraminique parce que les deux membres sont holobaramines. Le terme apobaramine est un terme utile spécialement durant les évaluations de deux types d'organismes (comparaisons en pair).

Polybaramine

Un polybaramine (poly, du mot grec pour « beaucoup » ou « plusieurs ») se défine come un groupe consistant en une partie d'à moins deux holobaramines. Il peut être n'importe qu'un des nombreux mélanges qui peuvent contenir de holobaramines, de monobaramines, d'apobaramines, et de spécimens individuels. C'est un groupe ad hoc d'organismes dans lequel à moins deux des membres doivent n'être pas liés. Par exemple: Humains, loups et un canard sont un group polybaraminique. Ce terme est utile pour décrire tels mélanges ad hoc de créatures.

Recherche

Baraminology Study Group

[[Article principal: Baraminology Study Group

Le Baraminology Study Group (BSG) (group d'étude baraminologique) a été instrumental dans ce domaine de recherche. Le groupe est une affiliation des professionnels dans les sciences biologiques et sciences connexes qui s'engagent activement en développant un cadre théorétique pour la biosystématique dedans la biologie créationniste. Le groupe publie un journal créationniste périodique et organise une conférence créationniste semi-régulaire pour fournir une venue pour plus de développement dans ce champ.[1]

HybriDatabase

Article principal: HybriDatabase

La capacité de se reproduce est le caractéristique principale qui indique que des plantes ou des animaux se sont descendus du même baramine. Pour aider en l'identification d'un baramine, une base de données de cas connus de reproduction interspécifique s'est exigée (par exemple, lion x tigre = ligre). Pour satisfier ce besoin, Ashley Robinson et Todd Wood ont commencé une base de données en l'internet de références publiées à tels hybrides interspécifiques. Cet outil important de recherche en la science de création s'appelle HybriDatabase.[2] La base de données, accueillée et maintenue par le Center for Origins Research (CORE) à Bryan College[3], contient presque 3000 comptes rendus des hybrides.[4]

Références

  1. 1,0 et 1,1 BSG:A Creation Biology Study Group
  2. Hybridatabase A searchable database of interspecific hybridization records.
  3. Center for Origins Research Bryan College
  4. HDB Development: Introduction Hybridatabase


Liens externels

Voyez aussi