Créationnisme progressif

De CreationWiki

Créationnisme progressif, alias créationnisme jour-âge, tient que le compte de Genèse est vrai, mais raisonne que les « jours » de création n'étaient pas de jours à 24 heures. Au lieu il se croit qu'ils ont duré depuis longtemps—ou comme le nom de la théorie implique: chacun des « jours » a duré un âge. Selon cette vue, la succession et durée des « jours » de création représentent ou symbolisent la succession et durée d'événements que les scientifiques théorisent à s'être passé, afin que Genèse peut se lire comme précis de la science moderne, simplifié pour le bénéfice des humains pre-scientifiques.

Quelques créationnistes jour-âge suggèrent que le compte très bref de création en Genèse ne s'est pas compté être exhaustif, mais au lieu quelques'uns suggèrent qu'il peut être un précis succinct d'ancien savoir levantin. Plusieurs d'érudits raisonnent que la narration de création est brève parce qu'elle serve comme introduction liant l'émergence du peuple juif à l'aube de temps. Ainsi, attribuer n'import quelle interprétation spécifique ou définitive est au-delà de l'ampleur et l'intention des passages en Genèse et est par nature subjectif et controverse. En outre, exiger la foi en Dieu être contingente sur n'importe quelle interprétation de création est limiter la foi d'un croyant aux matières terrestres et pas spirituelles.

Convictions principales

Nom Opinion sur l'âge de la terre Opinion sur l'origine de la vie Opinion sur Genèse
Créationnisme progressif La Terre a à peu près 4,6 milliards d'années. L'univers a à peu près 13,7 milliards d'années. La datation radiométrique est un moyen accurat pour déterminer l'âge de la Terre. Dieu a créé la vie sur la Terre lentement et graduellement, depuis millions et milliards d'années, ou au moyen d'évolution ou par attendrant pour millions d'années entre les actes de création. Les jours de création en Genèse représentent de périodes longues de temps, pas jours littéraux de 24 heures. Pour soutenir ceci, on cite souvent 2_Pierre 3:8 . Mais les créationnistes jeune-terre maintiennent que c'est une mécitation, et que la verse a l'intention être expression de l'intemporalité de Dieu, pas comme guide pour interpréter les « jours » de Genèse (ou les « jours » de n'importe quelle autre partie de la Bible, à ce propos).


Jours de création

Les créationnistes progressifs tiennent la conviction que les 6 jours de création en Genèse 1 se sont passés depuis âges vastes de temps. Le mot yom veut dire « jour » en Hébreu. Mais parce qu'il n'a pas toujours de limite spécifique à 24 heures, un créationniste-progressif croit qu'il peut utiliser un sens non-littéral de 'yom' en Genèse 1.

Le déluge était local

Les créationnistes progresifs croient que le déluge de Noé n'était qu'un événement local parce que la population de la terre était si éparse qu'elle ne s'est pas agrandi sur le globe entier. Au lieu, ils prétendent selon cette théorie qu'il simplement ne serait pas nécessaire d'oblitérer la population entière de la terre s'il n'avait pas de civilisation autour du globe.

Dr. Ross professe en la constatation suivante que à cause du fait que les humains n'habitaient pas le monde en entier, il ne serait pas nécessaire pour Dieu détruire cette partie de la terre.

« Dr. Ross: « Mais ici quelques raisons, raisons physiques, pourquit le déluge ne peut pas être global. Nombre un est l'étendue limitée du péché. Si les êtres humaines n'ont pas encore été civilisé et habité l'Antarctique, Dieu n'aurait pas de besoin pour inonder l'Antarctique parce qu'il n'y aurait pas de péché en l'Antarctique. » [1]  »


Milliards d'années

« Dr. Ross:

« Elle ne fonctionne pas qu'en un cosmos ayant un centaine de milliards de billions d'étoiles qui a précisement seize milliards d'années. C'est la fenêtre étroite de temps dans laquelle la vie est possible.

« Ainsi ce permet à moi de fair une paraphrase intéressante de Jean 3:16, si vous permettrez—Car Dieu a tant aimé le race humain qu'il a encourri la dépense à bâtir un centaine de milliards de billions d'étoiles et les a formé et a façonné avec soin afin qu'a ce moment bref de temps nous pourrons avoir une place agréable de vivre. » (Dallas Theological Seminary Chapel Service, 13 septembre 1996). [1]

 »


Humains pre-Adam

Les créationnistes progressifs croient qu'il n'y a pas d'échappatoire de la mort, la maladie, ou la prise de sang avant Adam et Ève ont commis le péché original. Même en l'environnement le plus stable et infaillible, il y auraient de moyens de se griffer et se chouriner.

En outre, les créationnistes progressifs croient qu'il ne se spécifie jamais qu'il n'y avait pas de viande pour manger—ils ont été donnés des herbes et de végétation, mais le texte n'a jamais exclu la viande. Ainsi, il y avaient de prédateurs et de proie.

« Dr. Ross:

« Commencent il y a à peu près 2 à 4 millions d'années, Dieu a commencé à créer de mammifères ou hominidés semblables à l'homme. Ces créatures était en debout en deux pieds, avaient de cerveaux larges, et utilisaient des outils. Quelques-uns même ont enterré leurs morts et fait de peintures sur les murs des cavernes.

« Mais ils différaient de nous. Ils ne vénéraient pas Dieu ni établaient les pratiques religieux. Depuis longtemps, toutes les créatures semblables à l'homme se sont éteints. Puis, il y a à peu près 10 à 25 milliers d'années, Dieu les a remplacé avec Adam et Ève. » (Reasons To Believe Web Site, mis à jour le 8 juillet 1997)[1]

 »


Problèmes

Article principal: Raisonnements contre le créationisme progressif

Il y ont de problèmes à s'adresser avec chacune des convictions principales du créationnisme progressif.

Par exemple:

  • Par disant qu'il y avait un matin et un soir en Genèse 1, l'auteur essayait clarifier spécialement que les jours de création étaient jours littéraux de 24 heures.
  • Régardant l'interprétation de déluge local, si on consulte le texte hébreu original, le mot kol apparaît, qui se traduit de vouloir dire tout.
  • Présumer que la frise chronologique de création se bond par la métrie de la vitesse de lumière est placer de limites sur les pouvoirs de Dieu.
  • Nous voyons en Genèse 9:3 que Dieu spécifie qu'a ce point de temps, il les a donné sa « permission » de manger plus que seulement des herbes.
  • Humains se sont créés au commencement, pas plusieurs annés plus tard après les hominidés ont eu erré sur la terre. En Marc 10:6 , Jésus a dit « Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme. »

Référence

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Ham, Ken. « What's wrong with progressive creation? » Answers in Genesis, n.d. Accédé le 11 août 2008.


Liens externels

Voyez aussi