Catastrophisme

De CreacionWiki.

Concept artistique d'un impact catastrophique d'un astéroïde avec la Terre.

Le Catastrophisme est la présomption que des systèmes entiers de strates, et même des groupes de systèmes semblables, se sont accumulés dans un cataclysme hydraulique en harmonie avec la description des événements catastrophiques subits. Dans le créationnisme un tel événement s'est passé selon le compte biblique du déluge global au temps de Noé.

Sommaire

Développement historique

Le concept a été d'abord promu par Georges Cuvier, fameux anatomiste comparatif et paléontologue de vertébrés français. Il s'est exprimé très concisément dans la publication du Discours concernant les révolutions de la surface du globe en 1812 par Cuvier. Il a conclu que pendant l'histoire de la Terre plusieurs déluges catastrophiques presque globaux ou régionaux se sont passés.

De 1830 à 1833, Charles Lyell (1797–1875), qui était vraiment un avocat, a publié son œuvre influente en trois volumes qui se titre Principles of Geology (Principes de géologie). Ceci a rétabli ensuite l’ uniformitarianisme et a asséné un coup majeur au catastrophisme avec sa traction future gagnée dans les esprits des géologues européens. Ce que le Pinciples of Geology a fait valoir était le concept de ramassage lent et graduel de sédiments. Il a développé une ossature qui s’utilise encore aujourd’hui pour interpréter les formations et changements géologiques. Charles Lyell a étreint la présomption que les taux de changement et magnitude observés aujourd’hui doivent être utilisés pour interpréter la chronique passée de l'activité géologique.[1]

Témoignages

L'histoire de la terre a été violente sans aucun doute. Mais la vie persiste et fleurit. Le point central de mire du débat de création v. évolution est de savoir si des catastrophes dans le passé de la terre ont été le résultat de processus naturels depuis des millions d'années, ou un déluge catastrophique de proportions globales comme il est décrit dans la Bible comme le jugement de Dieu.

Si nous assumons que la colonne géologique s'est formée durant le déluge global, ce déluge s'est accompagné aussi de nombreux fluxes volcaniques et très probablement de bombardements météoriques. Ce que nous voyons de par le monde conséquent avec un déluge global est beaucoup de niveaux de roche sédimentaire ou strates contenant des millions de fossiles. Plusieurs sites nous fournissent des exemples de processus catastrophiques d'échelle large qui sont importants pour la connaissance des mécanismes responsables pour la formation des strates terrestre.

Déluge global

Article: Déluge global

L'interprétation séculaire de l'histoire de la terre présume qu'il y avait des inondations répétées et autres catastrophes qui ont causé l'extinction de plusieurs animaux, mais étaient d'une intensité insuffisante pour détruire toute la vie terrestre. Mais la Bible dit qu'il y avait un déluge dans lequel aucun animal terrestre ou aucun humain ne pourrait survivre sans une intervention divine. Et en effet, un seul événement capable à déposer la colonne géologique entière ne serait pas sur vivable. C'est certainement un fait que des cataclysmes se sont passés dans le passé de la terre, et des niveaux vastes de sédiment certifient ces désastres. Quand on examine de près les témoignages on peut voir que l’enregistrement fossile a simplement été mal interprété par la communauté scientifique athéée, et est à la place un enregistrement d'un déluge global dévastant.

La distribution extensive des roches sédimentaires s'interpréterait vite comme le résultat d'une seul catastrophe majeure par les géologues, mais la présence actuelle des animaux vivants existant au-dessus de ces formations doit s'expliquer naturellement. En considérant la profondeur et la distribution des sédiments qui couvrent la terre, c'est une conclusion décidée en avance qu'aucun animal terrestre ne pourrait avoir survécu si cette disposition s'était formée durant un seul événement. De même, si le déluge s'est passé comme décrit dans la Bible, les animaux ne pourraient pas avoir survécus sans l'intervention surnaturelle de Dieu. Dieu a dit à Noé qu'il y aurait un déluge, et lui a donné les indications pour survivre à l'événement, et les a fait monter à bord de l'arche avant que le déluge aie commencé. Le témoignage d'un scénario historique tel que le déluge de Noé ne pourrait simplement pas être cru par un naturaliste. La seule interprétation naturaliste possible est que les organismes vivants aujourd’hui pouvaient survivre au dépôt des niveaux rocheux massifs sans une telle assistance. Un naturaliste doit croire que la colonne géologique s'est accumulée à un taux extrêmement lent et graduel depuis des millions d'années pour que les nombreux organismes fragiles vivants aujourd’hui puissent échapper à l'extinction.

Un fait intéressant est que si l’Amérique du Nord ne « flottait » pas sur le manteau, les eaux arriveraient presque à la hauteur de la chaîne des Montagnes Rocheuses.

« Une étude de l'Université d'Utah montre comment diverses régions d'Amérique du Nord ont été maintenues à flot par la chaleur de l'écorce rocheuse terrestre, et combien le continent coulerait au-dessous du niveau de mer si aucune chaleur ne faisait flotter les roches...

L'élévation de Denver (« la ville mile-haute, » élévation 1,6 kilomètres) se trouvait à 222 mètres au-dessous du niveau de la mer et Salt Lake City (la Ville du Lac de Sal), maintenant à peu près à 1,29 kilomètres, se trouvait au-dessous de 394 mètres d'eau. Mais les régions de haute élévation des Montagnes Rocheuses entre Salt Lake City et Denver resteraient sur la terre ferme.[2]

 »


Référence

  1. Mortenson, Terry. « Where did the idea of 'millions of years' come from? » Answers in Genesis, 21 juin 2007. Accédé le 6 août 2008.
  2. Université d'Utah. « Without Hot Rock, Much Of North America Would Be Underwater. » ScienceDaily, 25 juin 2007. Accédé le 7 novembre 2008.


Liens apparentés

Voyez aussi

Outils personnels