Plante

De CreationWiki
Royaume Plantae
Epiphytes costa rica santa elena.jpg
Classification scientifique
Divisions sélectionnées

Plantes vasculaires (Tracheobionta)

Plantes semencifères (Spermatophytes)
Angiospermes
Gymnospermes
Plantes non-semencifères

Plantes non-vasculaires (bryophytes)

Strybing Arboretum trail.jpg

Les plantes comportent un groupe majeur des organismes multicellulairers eucaryotiques, connus comme le Royaume Plantae. Toutes les plantes se sont créées le troisième jour de création, y compris les types familiers tels que les arbes, les herbes, les fleurs, et les fougères. La botanie est le champ de biologie qui se dédie à l'étude de la structure, la fonction, et les exigences de croissances des plantes.

L'importance des plantes, et ainsi de nôtre connaissance d'elles, ne peut pas s'exagérer. Ils ont un part intégral de l'écosystème de la terre, et sans elles la vie comme nous la connaissons ne serait pas possible. Les plantes se connaissent comme autotrophs, ou producteurs, parce qu'elles fabriquent leur propre nourriture par le moyen de la photosynthèse, et conséquemment sont utiles comme la source ultime d'énergie chimique pour le reste de la chaîne de nourriture.

Origine des plantes

Il y a deux vues regardant l'origine des plantes, le modèle d'évolution et le modèle de création.

Création des plantes

La Bible constate que tous les types de plantes se sont créées le 3ème jour de création—même avant que le soleil s'est créé. Cette suite d'événements paraît à contredire directement une interprétation des « jours » de création comme périodes longues de temps. Ce se constate emphatiquement par Dieu que le but des plantes est être de nourriture pour les hommes et « tous » les animaux.

La création des plantes et leur but se décrit en Genèse 1 et Genèse 2 .

Genèse 1:11-13 documente la création des plantes en le troisième jour.

Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour. Genèse 1:11-13

Genèse 1:29-30 documente que les plantes seraient la nourriture pour les hommes et « tous » les animaux.

Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. Genèse 1:29-30

Genèse 2:9 documente que les plantes accomplissent aussi une fonction ornamentale.

L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Genèse 2:9

Modèle évolutionnaire

Le modèle évolutionnaire tient que les plantes se sont évoluées des algues vertes primitives il y a à peu près 400 millions d'années. Rien de « première plante » ou « dernière algue » s'est proposée. Rien d'explication ne s'est fait pour comment les algues ont gagné la capacité d'enraciner sur le sol, ou comment ils ont développé la capacité pour développer des embryons. Ces capacités sont remarquablement complexes, et aurait exigé un grand nombre de mutations pour fonctionner aucunement. Les évolutionnistes n'ont pas expliqué l'origine des caractéristiques uniques, autre qu'affirmer que c'est passé.

Le modèle évolutionnaire pour l'origine des plantes est rempli de problèmes. La problème la plus difficile peut être la problème d'abiogenèse et ozone, ou le fait que les plantes se nécessitent pour produire l'oxygène, mais ne pourraient pas survivre si l'atmosphère n'aurait pas déjà d'oxygène et d'ozone pour les protéger du rayonnement ultra-violet.

Photosynthèse

La feuille - site primaire de photosynthèse en les plantes.
Article principal: Photosynthèse

Dedans un écosystème, les plantes se connaissent comme producteurs. Ils accomplissent la réaction biochimique immensément importante connue comme photosynthèse, qui produit l'énergie chimique potentielle (hydrates de carbone) dequelle presque tous les autres organismes sur la Terre dépendent. En outre de la production des hydrates de carbon, l'oxygène est un autre sous-produit important de photosynthèse. L'oxygène est également important et s'exige par des organismes pour le processus de respiration cellulaire aérobie.

Les humains et plusieurs espèces d'animal dérivent beaucoup de leur énergie basique quotidienne des céréales (blé, riz, et maïs). Les fruits (ovaires des plantes) et légumes (croissance végétative) des plantes florissantes satisfie aussi une portion significative des exigences d'énergie de plusieurs consommateurs. En outre de la provision des besoins basiques nutritionnels, les portions ligneuses des plantes ont été aussi utiles à l'humanité comme matériau à bâtir, et source de combustible pour plusieures activités telles que la cuisine, la chauffage, et l'éclairage.

La photosynthèse est la synthèse chimique des matériaux biologiques complexes, spécialement les hydrates de carbone, du dioxyde de carbone et l'eau utilisant la lumière solaire comme source d'énergie et avec l'aide des pigments associés. La photosynthèse paraît de ne pouvoir se passer que quand il y a d'énergie de lumière d'une étoile telle que nôtre soleil; la propre atmosphère, la propre quantité de vapeur d'eau et d'organismes équipés avec la fonction biologique pour la récolter sur la terre.[1]

Pour la plupart des organismes sur la Terre, la photosynthèse est le commencement de la chaîne de nourriture. La photosynthèse permet aux plantes de produire la nourriture pour elles-mêmes, nourriture qui puis se passe enfin aux animaux et organismes microbiens quand elles se mangent. Parce que les plantes produissent leure propre nourriture, ils s'appellent producteurs (autotrophs), comme opposé aux animaux qui sont consommateurs (hétérotrophs).

En termes simples, la photosynthèse est le processus où les atomes de carbone s'hydratent (hydrate de carbone). Avec de variation mineure, le ratio de carbone à l'eau dans les hydrates de carbone est (1Carbon : 1H₂0). Par example, glucose a la formule chimique simple C₆H₁₂0₆, qui est 6x(C+H₂0).

Reproduction

Abeille ramassante de pollen.

Toutes les plantes ont une alternance de cycle de vie. Un cycle de vie s'appelle la phase sporophyte, et est la phase de la plante qui attire la plus attention. Cette phase est toujours diploïde. L'autre cycle de vie s'appelle la phase gamétophyte, et est toujours haploïde.

Les plantes peut se propaget par le moyen de reproduction sexuelle ou asexuelle. Plusieures plantes peuvent générer un clone génétique par le moyen d'un processus qui s'appelle la reproduction végétative, qui n'engage pas de méiose, la formation des gametes, ou de fertilisation. Ce type de propagation engage la développement des pousses et racines de nombreux tissus tels que tiges, de racines, et de feuilles. Plusieures récoltes, herbes, et arbes se développent en utilisant ce type de clonage au lieu de par semence. Exemples incluent les pommes de terre, les bananes, les trembles, les peupliers, les saules, les fraises, les avocats, les figues, les ananes, les fruits citrus (limon, orange, pamplemousse), des récoltes à écale (les noix, le pécan), et quelques fruits (pomme, poire).

Dans les angiospermes, la reproduction sexuelle commence par la pollinisation. La pollinisation se passe quand le pollen (gamète mâle) vient en contacte avec le stigmate (organe femel) de la même ou une différente fleur. Le transport de pollen s'accomplie ou par la dérive par le vent ou par se porter à une autre fleur par des insecte, telles que les abeilles. Après la pollinisation le grain de pollen se germe, et puis commence à croître un tuyau de pollen vers le bas du style, à travers le mur de l'ovaire et dans un ovule (semence germinale). Comme croisse le tuyau de pollen, deux spermes se produisent - l'un unie avec le gamète femel, l'autre unie avec la cellule centrale de l'ovule et produit l'endosperme de la semence.

Croissance

Dissimilaire à la plupart des animaux et les humains, les plantes continuent à croître tant qu'elles vivent. Ils peuvent aussi se définer comme fonctionnellement immortelles. Alors que plusieures ont adaptés aux cycles annuels de vie où nécessaire, toutes les types de plantes croissent comme pluriannuels où les conditions permettent, et ne mourissent que comme résultat de blessure, de pathogénicité, ou quand leurs exigences basiques pour la vie ne se satisfient pas.

Les plantes ont la capacité unique de croître en des directions spécifiques comme réponse à un nombre de stimulus externels. Ce phénomène se connaît comme tropisme, qui peut être une croissance positive ou négative. Par exemple, la réponse des plantes à la gravité (géotropisme), est positive/vers le stimulus en les racines, et négative en les tiges où la croissance est en la direction opposée. Les pousses des plantes se stimulent à croître vers la lumière solaire (phototropisme). L' hydrotropisme est une réponse à l'eau, chemotropisme à un stimulus chimique, et thigmotropisme est une réponse à contacte physique, qui cause les vrilles des plantes grimpantes à croître quand ils touchent un appui et puis crossent autour de lui.

Cellule plantaire

Article principal: Biologie de la cellule
Plant cell structure.png

Alors qu'elle est similaire en plusieurs aspectes, la cellule d'une plante diffère significativement des cellules des animaux. L'attribut le plus notable peut être l'organelle connue comme le chloroplaste qui accomplie le processus extrèmement important dephotosynthèse. Le chloroplaste a des pigments, tels que chlorophylle, qui attrapent la lumière solaire et donnent aux plantes leur couleur verte caractéristique.

Les cellules des plantes diffèrent aussi en nombreux aspects à cause des attributs de dessein apparentés à soutien structural. La forme de la cellule de plante tend être carrée, qui serve la même fonction comme les cubes bâtissants pour un architecte. La cellule aussi se renforce avec un mur cellulaire très durable fait de fibre des plantes connu comme cellulose. La cellule de plante contient aussi une vacuole agrandi pour magasinage, qui fournit aussi de soutien par le moyen de pression de turgor.

Fossiles

Article principal: Paléobotanie

La paléobotanie et le champ de paléontologie qui s'engage avec l'étude des anciennes plantes. C'est une domaine importante de la biology créationniste, parce que le créationnisme et l'évolutionnisme ont des déscriptions radicalement différentes de la vie ancienne des plantes. La créationnisme tient qu'une variété vaste de vie plantaire s'est créée par Dieu complètement intacte avec la capacité de reproduire et s'adapter aux environnements changeants, il y a à peu près 6 000 années. L'évolutionnisme tient que toute la vie plantaire (et en effet toute la vie sur la planète) se lie par la descendance commune depuis million d'années, et que les plantes plus complexes se sont développés plus récemment que les plantes plus simples.

Taxonomie des plantes

Le Royaume Plantae ou royaume des plantes inclut les mousses, les fougères, les plantes florissantes, et les conifères. Au lieu des phylums, le royaume des plantes se divise en les « divisions ». La division des embryophytes ou plantes terrestres se liste ci-dessous.

Plante vasculaire (Trachéophyte)

Plantes vasculaires aspermes

  • Lycopodiophyta - Petites plantes avec des tiges vertes et branchées, des feuilles commes écailles, et pas de fleurs. Habituellement croissent très bas au sol. Inclut: mousses botes, moûts de plume, et mousses en clou.
  • Equisetophyta - queues de cheval
  • Pteridophyta - « Vraies fougères » plantes qui ont des racines et des tiges, mais n'ont pas de fleur ou des semences. Au lieu, ils se répandent avec les spores. Inclut les fougères.
  • Psilotophyta - Fougères en fouet
  • Ophioglossophyta - langues de vipère

Plantes semencières (Spermatophytes)

Plantes non-vasculaires (Bryophytes)

  • Hepatophyta - (AKA Marchantiophyta) - moûts hépatiques
  • Anthocerotophyta - moûts en corne
  • Bryophyta: Plantes avec très petites feuilles et tiges, sans racines et sans fleurs. Habituellement croissent très bas au sol. Inclut: Mousses.
  • Chlorophyta -- algues vertes

Référence

  1. "Photosynthesis Requires the Right Kind of Star." Creation-Evolution Headlines, 27 juillet 2007. Accédé le 30 août 2008.


Liens externels

Feature star.jpg
Article promu
Reconnu pour qualité et valeur exceptionnelle. Voyez aussi autres articles promus.


Voyez aussi