Évolution

De CreationWiki
Évolution du numéral 3 des Indiens brahmanes aux Européens.

Le mot évolution foncièrement veut dire « changement graduel. » En le sens le plus vaste le mot a un sens universel; les étoiles, galaxies, langages, attitudes, maturité et systèmes politiques évoluent depuis temps.

Au-delà de cette définition vaste, le mot évolution se utilise en nombreux moyens différents, menant à beaucoup de confusion. Trois usages majeurs du mot évolution incluent:

  • Évolution biologique: le fait scientifique observable que les caractéristiques génétiques des espèces changent avec le temps, comme résultat de recombinaison, mutation, séléction naturelle, et la dérive génétique.
  • Évolution stellaire: le champ d'astronomie qui décrit les changements théoretiques que les étoiles se croient subir durant leur cycle de vie, y compris la formation des étoiles. Parce que ces changements se croient se passer depuis millions ou même milliards d'années, les astrophysiciens théorisent en ce qui concerne comment les étoiles évoluent par observant nombreuses étoiles, chaque à un point différent dans son cycle de vie, et simulant la structure stellaire avec les modèles informatiques.
  • Théorie générale d'évolution: la spéculation que toute la vie a commencé justement par les processus naturels sans aucun acte de création (abiogénèse). Il se théorise que toute la vie sur la terre a commencé d'une seule cellule (ascendance commune). Tout la complexité biologique, adaptivité, et qualité artistique sur la planète est seulement le résultat des changements au hasard et séléction naturelle depuis millions et milliards d'années.

La distinction entre les trois usages du mot évolution est importante, parce que créationisme admet que l'évolution biologique est une réalité vraie et scientifique, mais raisonne que la théorie d'évolution est une farce spéculative, accablamment discréditée par le témoignage scientifique.

Évolution biologique

Plat photographique d'Ernst Haeckel montrant varieux types d'orchidées.
Article principal: Évolution biologique

L'évolution biologique est le changement en les caractéristiques héritables, ou fréquence des allèles, dans les populations depuis longtemps. L'évolution biologique peut être minimale ou substantielle; elle comprend tout des changements légers dans la proportion des allèles différents dans une population (tels que ceux qui détermient les groupes de sang) aux altérations successives qui ont mené à la diversification des espèces créées aux espèces uniques innombrables. Elle peut se dire généralement d'engager les mécanismes explicatifs suivants:

L'évolution biologique doit ne pas se confondre avec la théorie d'évolution. L'évolution biologique est un fait scientifique observable, parce que les mécanismes de changement dans les populations depuis longtemps ont été évidents et observables depuis milliers d'années. Même les anciens Spartiates ont appliqué une politique de eugénisme en un effort à promouvoir les caractéristiques désirables en leur groupe de gènes. Mais la théorie d'évolution fait nombreux prétensions non-falsifiables ou fausses concernant l'origine de la vie, y compris l'abiogénèse, descendance commune, et autres idées semblables, qui ne peuvent pas s'observer comme l'évolution biologique peut s'observer, et qui ont très speculatives en nature.

En outre, leschangements biologiques en un organisme individuel, tels que métamorphose ou développement embryonique ne se considèrent pas comme évolution biologique, parce que l'évolution biologique transcende le laps de vie d'un seul individuel. Les changemements dans les populations qui se considèrent évolutionnaire sont ceux qui s'héritent par le moyen d'information génétique d'une génération à la prochaine. L'évolution biologique peut se résumer comme un changement de fréquence d'allèles dans une population depuis un laps de temps.

Théorie d'évolution

Arbre phylogénétique
Article principal: Théorie d'évolution

La théorie générale d'évolution comprend les prétentions historiques que la vie a eu son origine au moyen des processus naturels au hasard (abiogénèse), et s'est diversifiée au moyen de variabilité génétique et séléction naturelle. Elle affirme en outre que toute la vie sur la Terre partage une ascendance commune. L'idée est ancienne en origine et était tenue par les philosophes grecs tels qu'Anaxagorus, mais récemment s'est ranimé en Europe et Amérique durant la sécularisation du 19ème siècle.

Évolutionnisme vient en plusieures formes mais le plus prédominamment athée, panthéiste et évolutionniste théiste. Les évolutionnistes athées croient que l'évolution ne se passe qu'aux moyens naturels. Les évolutionnistes théistes croient que Dieu guide le processus d'évolution. Les évolutionnistes panthéistes croient que l'évolution fait partie de comment l'esprit du cosmos se développe depuis longtemps.

Amalgamation des deux sens d'évolution

Quelques évolutionnistes se sont connus tendre une idée de logique fallacieuse par amalgamant l'évolution biologique et la théorie générale d'évolution. Le raisonnement va comme ça: « Il y a beaucoup de témoignage pour l'évolution biologique. Ainsi la théorie générale d'évolution est vraie. » Ce raisonnement est fallacieux, parce que bien que l'évolution biologique ne fait point de prétension concernant l'origine de la vie et admet la possibilité qu'elle s'est créée originellement, la théorie générale d'évolution prétend que la vie a son origine par chance au moyen d'abiogénèse, une spéculation pour laquelle il n'y a ni témoignage ni explication compréhensive. En outre, bien que l'évolution biologique ne dit que que la vie change depuis longtemps, mais admet que quelque diversité biologique peut être le résultat de création, la théorie général d'évolution tient que ce changement se passe sans limite, et que toute la diversité biologique est due à l'évolution, une autre spéculation pour laquelle il n'y a ni témoignage ni explication compréhensive.

La problème est une de degré. Darwin a observé de changements en la forme et la grandeur des becs des pinsons. De cet exemple observable et très mineur d'évolution biologique, il a créé une théorie générale d'évolution, que toute la diversité des espèces est le résultat d'évolution biologique. Comme il a constaté en The Origin of Species:

« En Amérique du nord l'ours noir s'est vu par Hearne nagant depuis heures avec sa bouche vastement ouvert, attrapant donc, à la façon d'une baleine, d'insectes en l'eau. Même en assez extrème un cas que ceci, si la provision d'insectes était constante, et si les compétiteurs mieux adaptés n'existaient déjà en la campagne, je ne peux voir aucune difficulté en une race des ours se rendrante, par séléction naturelle, de plus en plus aquatique en leur structure et habitudes, avec des bouches de plus en plus larges, jusqu'une créature s'est produite assez monstreux qu'une baleine. (On the Origin of Species (1859), édition originelle, p. 184)  »


Darwin a omis cette histoire dans autres éditions d'Origin (parce qu'elle s'est reçue comme absurde), mais a regretté sa révision:

« Je maintiens encore qu'il n'y a pas de difficulté spéciale en la bouche d'un ours s'agrandissant à n'importe quel degré utile à ses habitudes changeantes. (« More Letters of Charles Darwin, » 1903, page 162)  »


Par amalgamant l'évolution biologique avec la théorie générale d'évolution, ces évolutionnistes faisent de raisonnements qui paraissent significatifs, mais sont vraiment insignifiants. Ils notent de changements en la grandeur des becs des pinsons, et infèrent (sans témoignage) que les ours peut s'évoluer en baleins. Ils notent de changements superficiels en structure par la séléction naturelle, et infèrent que la structure elle-même s'est évoluée par la même mécanisme. Ou, plus généralemen, ils preuvent l'évolution biologique (une idée qui personne ne dispute), échouent à fournir de témoignage pour la théorie général d'évolution, et puis prétendent que leur témoignage pour l'évolution biologique soutient la théorie générale.

Références connexes

Voyez aussi