Abiathar

De CreationWiki

Abiathar (Hébreu אֶבְיָתָ֑ר, Nom veut dire::père d'abondance) (fl. 2940AM–2989 AM) était l'onzième souverain sacrificateur d'Israël et le seul souverain sacrificateur mentionné dans la Bible qui a perdu son poste pour des raisons politiques. Le sienne est une histoire tragique d'un fonctionnaire autrefoir très favorisé qui a marché vers le mauvais côté d'histoire et a payé cher pour ce faux pas.[1][2][3][4]

Famille

 
 
 
descendant de::Éli
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hophni
 
Phinées
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Achithub
 
I Kabod
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Achija
 
fils de::Achimélec I
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abiathar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
père de::Achimélec II
 
Jonathan

Abiathar était descendant d'Éli et le dernier souverain sacrificateur de la ligne d'Ithamar. Son père était Achimélec I, que Saül a fait mourir pour trahison après qu'il a donné des aliments et des armes à David durant la guerre civile entre eux.

Sacrificateur en exil

Au printemps de 2940 AM (1064 av. J-C), Doëg l'Édomite a exécuté quatre-vingt-cinq sacrificateurs et la population entière de Nob, y compris Achimélec I, le souverain sacrificateur. Mais Abiathar s'est échappé de cd massacre et a adhéré à David. Il a amené avec lui les vêtements de sacerdoce, y compris l'éphod, le pectoral du jugement, et l'Urim et Thummim, afin qu'il pourrait faire enquête de Dieu de parte de David quand il fallait.

David a accueilli Abiathar et même lui a dit combien désolé il était qu'il (David) a eu causé les morts de tous les membres du ménage d'Achimélec.[1][2][3][4] (1_Samuel 22:20-23 )

Presque toute de suite David a demandé à Abiathar de faire enquête de Dieu—deux fois— à propos de venir au combat. David a eu entendu parler que les Philistins ont eu assiégé la ville de Keïla. David désirait de savoir s'il devait marcher à Keïla pour désinvestir Keïla. Abiathar a fait l'enquête, et la réponse était oui. Puis les gens de David ont exprimé leur peur que l'armée de Saül était assez formidable, et les Philistins pourraient être pires. Abiathar a fait encore l'enquête, et Dieu a dit encore que David devait se battre contre les Philistins, et qu'il gagnerait.[1]

David a gagné cette bataille, et il et ses gens ont resté dans Keïla. Puis David a entendu parler que Saül marchait lui-ême vers Keïla à la poursuite de David. David a demandé encore l'aide d'Abiathar en faisant l'enquête de Dieu, et Dieu a dit à David que s'il resterait, les gens de Keïla le rendraient à Saül. Ainsi David et ses gens, y compris Abiathar, ont quitté la ville et ont fait le camp dans les collines de Ziph. (1_Samuel 23 )

Ziklag

À la fin David a cherché l'asile du Roi Akisch, un des Cinq Seigneurs des Philistins. Akisch a assigné à David la ville de Ziklag. Puis en 2949 AM, pendant que David et son armée étaient absents, les Amalekites ont attaqué Ziklag, l'ont brûlé, et ont pris beaucoup de gens en otage, y compris deux des femmes de David et les femmes de plusieurs de ces hommes. David a demandé à Abiathar de faire enquête de Dieu s'il devait poursuivre les Amalekites. Dieu a dit oui. Ainsi David a amené quatre cents hommes, a rattrapé le group de pillage, ont tué les pillards, ont libéré les otages, et ont récupéré tout le butin qu'ils ont eu pris.[1] (1_Samuel 30 )

Hébron

Deux jours plus tard, Saül et ses trois fils aînés sont morts en la bataille de Guilboa. David en a entendu parler d'un Amalekite qui s'a été échappé du champ de bataille. L'Amalekite a dit qu'il a tué personnellement Saül, et donc David l'a fait mourir sommairement. (2_Samuel 1 )

Un peu jours plus tard Abiathar a aidé à David de demander à Dieu s'il devait marcher vers une ville de la tribu de Juda. Dieu a nommé Hébron, et David a marché à cette ville. Les conseillers de la ville l'ont accueilli, et les aînés de la tribu sont venus et l'ont oint comme leur roi.[3] (2_Samuel 2 )

Jérusalem

Sept ans et demi plus tard, le Roi Isch Boscheth, successeur de Saül, a été assassiné. David maintenant est devenu roi du Royaume Uni d'Israël. David a marché à Jérusalem, a infiltré son tunnel d'eau, et l'a pris en une bataille sanglante. Jérusalem est venue maintenant la capitale d'Israël. (2_Samuel 5 )

Maintenant David a ordonné qu'on amener l' arche de l'engagement à Jérusalem. La première tentative de l'amener, par la plaçant en une charette, s'est terminé en tragédie quand un homme l'a touché improprement. Trois mois plus tard, David a fait porter l'arche à la main dans la ville, qui 'etait la procédure correcte. (2_Samuel 6 )

Abiathar restait comme souverain sacrificateur pendant le règne de David.[2] Quand Absalom a révolté contre David, Abiathar restait loyal. Une fois, il et Zadok a amené l'arche de Jérusalem après que David a fui de la ville. David a ordonné qu'Abiathar et Zadok retourner l'arche à Jérusalem et y rester, car David avait confiance que Dieu a rétablirait David à son trône.[1][2][4] (2_Samuel 15:24-29 ) En fait, Abiathar et Zadok, avec leurs fils respectifs Jonathan et Achimaaz, sont fait partie du réseau d'espionage de David en Jérusalem jusqu'à ce qu'Absalom a été vaincu et tué.

Adonija

Vers la fin de la vie de David, Abiathar a fait l'erreur qui s'a coûté la carrière. Il a pris la position d'Adonija, un des fils de David, contre Salomon, un autre fils de David et le successeur choisi de David. Pour le démontrer, Abiathar a sacrifié beaucoup de boeufs et veaux gras et moutons.[1] Le roi David était vieux et malade à ce temps-là, mais pouvait toujours émettre des ordres. Il a ordonné à Nathan et Zadok et un autre fonctionnaire fidèle, Benaiah, d'oindre Salomon comme son vice-roi. Jonathan, un des deux fils nommé d'Abiathar, a apporté les nouvelles à Abiathar et Adonija. Adonija a abandonné immédiamment sa tentative pour le trône et s'est abaissé devant Salomon. (1_Rois 1 )

Mais plus tard Adonija a demandé à Salomon sa permission de se marier avec Abischag, la dernière concubine de David. Salomon puis a soupçonné qu'Adonija faisait une autre tentative pour le trône, et a fait mourir Adonija. Puis il a démis Abiathar comme souverain sacrificateur et a conféré cet honneur à son collègue Zadok. Mais Salomon n'a pas fait mourir Abiathar; au lieu, il l'a banni à son village d'Anathoth, un village en la territoire de la tribu de Benjamin qui a eu été réservé pour les Aaronides.[1][2][3][4] (1_Rois 2:26-27 )

Plusieurs érudits interprètent certains passages (par-ex. 2_Samuel 8:17 ) comme suggérants qu'Abiathar et Zadok ont fonctionné ensemble comme souverains sacrificateurs, et même que les noms d'Abiathar et Achimélec ont été transposés.[1][2][3] Une transposition serait très improbable d'échapper a la détection durant le recoupement méticuleux de chaque manuscrit durant le copiage (voyez Inerrance biblique). En outre, la Bible ne donne pas de témoignage défini que Zadok était vraiment souverain sacrificateur avant que Salomon a démis Abiathar de cette fonction.

Référence dans le Nouveau Testament

Jésus-Christ a dit que « pendant les jours d'Abiathar, » David a eu été donné du pain de présence surplus à manger, alors que personne que les sacrificateurs n'étaient permis de manger du pain de présence. (Matthieu 12:1-8 ) La plupart des érudit ont décidé que « les jours d'Abiathar » référaient à la vie d'Abiathar et pas à sa carrière.[1]


Précédé(e) par
Successeur de::Achimélec I
Membre de::Souverain sacrificateur
fleurit::Aviv 2940 AMFin::Ethanim 2989 AM
Succédé(e) par
Succédé(e) par::Zadok (souverain sacrificateur)
Creationwiki french biblique portal.png
Naviguez


Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6, 1,7 et 1,8 « Abiathar, »A Light of Life, n.d. Accédé le 7 janvier 2009
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4 et 2,5 Konig G and Konig R, « Abiathar, » AboutBibleProphecy.com, n.d. Accédé le 7 janvier 2009.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Easton M, « Abiathar, » Easton's Bible Dictionary. Cité en Christian Classics Ethereal Library, 13 juillet 2005. Accédé le 7 janvier 2009.
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Kent CF and Ginzberg L, « Abiathar, » The Jewish Encyclopedia, 1906. Accédé le 7 janvier 2009.


Voyez aussi