Grec (langage)

De CreationWiki
Grec
'Ελληνικά Elliniká
Parlé en: Grèce, Chypre, Albanie, Turquie, Italie, Armenie, Liban, Géorgie, Égypte, et la diaspora grecque.
Région: Méditerranée de l'Est
Parleurs totaux: 15-22 millions
Rang: 52
Famille des langages: Indo-Européen

 Proto-Grec
  Grec
   Ancien Grec
    Koinè
     Grec médiéval
      Grec moderne

Système d'écriture: Alphabet grec
Statut officiel
Langage officiel de: Grèce
Chypre
Union européen
reconnu comme langage minoritaire en régions de:
Italie
Albanie
Turquie
Régulé par: rien de régulation officielle
Codes de langage
ISO 639-1: el
ISO 639-2: ell
ISO 639-3: ell
{{{map}}}
Rallonge de Grec

Grec était le langage parlé en Ancienne Grèce et couramment en la république moderne de Grèce.

Ancien grec

Le langage de la Septante est probablement une variante classique d'ancien grec. Le langage du Nouveau Testament s'est appelé grec commun ou grec Koinè et était le langage que tous les citoyens éduqués de Rome et autres personnes proéminentes du monde romain parlaient.

Le grec écrit a un alphabet qui consiste en 24 lettres, chacune ayante une forme majuscule et une forme minuscule. (La plus ancienne forme de grec a eu vingt-sept symboles qui apparaissent pour la plupart comme numéraux.) L'ancien grec a employé trois marques diacritiques différentes, un accent aigu, un accent circonflex, et un accent grave. Ces symboles ne montraient pas d'accent mais au lieu montraient de ton musique.

Le grec écrit a eu une autre paire des marques diacritiques, les respirantes, qui apparaissaient avant tous les mots commençant en voyelles ou la lettre ρ (rho). La respirante lisse voulait dire que le locuteur sonnerait la voyelle comme d'habitude, bien que la respirante rugueuse voulait dire que le locuteur exhalerait avant de sonner la voyelle. Ainsi la respirante rugueuse était équivalente à la lettre romaine H. (Un mot commençant en ρ toujours avait la respirant rugueuse, duquel se dérive la translittération de tous tels mots comme commençant les lettres romaines « rh »).

Le grec classique avait huit cas différents des noms, plusieurs desquels avaient de formes identiques. Ils étaient:

Nom de cas Sens Usage
Vocatif Appelant Apostrophe directe
Nominatif Nommage Sujet d'une phrase
Génitif Appartenance Possessif
Ablatif Portant d'une personne, d'une place ou d'une chose Objet de quelques prépositions qui connotent tel port
Datif Don Objet indirecte qui veut dir une chose ou une personne à laquelle quelque chose se donne ou se fait
Locatif Placement en espace ou temps Object de la préposition en dedans, ou une référence temporelle
Instrumental Moyen de faire quelque chose Objet indirecte qui veut dire un instrument d'un acte
Accusatif Motion vers quelque chose Objet directe ou object d'une préposition indiquante ou conséquante avec telle motion

En outre, le grec ancien était cinq déclinaisons différentes des noms et des adjectifs et à moins deux conjugaisons differentes des verbes.[1]

Le grec classique n'avait pas de numéraux distincts. Au lieu, les grec ont utilisé les premières neuf lettres pour représenter les nombres entiers d'un à neuf, les prochaines neuf pour représenter les multiples de dix, et les neuf finales pour représenter les multiples de cent. Les grecs ont dépeint les nombres plus de mille par utilisant les premières neuf lettres écrites à gauche, avec une respirante lisse pour indiquer un multiple de mille. Les myriades, ou multiples de dix mille, avaient leurs proprers symboles spéciaux. La myriade était le plus haut pouvoir de dix que les grecs utilisaient d'habitude.

Quand les Romains ont conquis Grèce, ils ont fait le grec le langage commun d'affaires en toutes les provinces de Rome. En outre, 70 pourcent des mots modernes en français et plusieurs autres langages se dérivent du grec, ou directement ou par le latin.

Grec moderne

En la Grèce moderne le langage officiel est le grec moderne normal. Le grec se parle par à peu près 95% de la population mais il y a de gens qui parlent aussi anglais et turque.

Le grec moderne vernaculaire retient beaucoup de la structure grammaticale de l'ancien grec. Mais pas tous les gens de Grèce au cadeau descendent des anciens grecs. Plusieurs descendent des plusieurs envahisseurs de Turquie et les varieux pays balkaniques. (En effet il y a quelques groupes parlant turque, et quelques grecs parlent anglais ou français.) Le langage grec moderne a absorbé plusieurs mots et phrases de ces gens envahissants. Par exemple, le verbe moderne grec qui veut dire « J'uni » est ενωνω ou enono qui veut dire littéralement « Je joins ensemble », alors que les anciens grecs utilisaient un verbe qui voulait dire plus correctement « Je cause à se fair debout ensemble. »

Le grec moderne a deux symboles diacritiques différents: un accent aigu qui montre d'accent et le diaeresis, qui se utilise avec une voyelle pour indiquer qu'on la prononcerait distinctement d'une autre voyelle immédiamment précédente. Les respirantes ont disparues. En outre, à moins une consonne a changé de son: la lettre β (beta) n'est plus plosive, mais fricative, et se sonne comme la lettre romaine V. Similairement, la vielle diphtonge αυ se prononce souvent comme le digramme romain « av. »

Voyez aussi

Liens externels

  1. Machen, J. Gresham. New Testament Greek for Beginners. Eugene, OR: Wipf and Stock Publishers, 2001 (ISBN 1579101801).