Vitesse de lumière

De CreationWiki

La vitesse de lumière en vide se tient constante à 299 792 458 m/s. Designée par le symbole « c » (pour « constante »), elle est quantité fondamentale de l'univers. Selon la relativité spéciale elle est la limite de vitesse de l'universe et est partie de la relation entre la masse et l'énergie:

\,\!E = mc^2

Quelques-uns ont proposé que la vitesse de lumière s'est pourrie depuis la création. Bien que cette théorie a ouvri la porte aux résolutions scientifiques de la problème de lumière des étoiles distantes, elle ne s'accepte pas généralement par les scientifiques créationnistes.

Histoire

Albert A. Michelson se crédite avec le développement de la méthode pour la mensuration définitive de la vitesse de lumière. En 1902 il a publié sa communication classique sur la vitesse de lumière, et en 1907 il a été accordé le Prix Nobél en Physique pour ce travail. Michelson aussi a proposé la standardisation de l'unité internationale de longueur, le mètre, en utilisant des longueurs spécifiées d'ondes de lumière au lieu qu'un artefact. Pour des décennies la communauté scientifique utilisait la méthode de standardisation de Michelson, mais finalement ont décidé de définer l'unité SI de longueur selon la vitesse de lumière. Au cadeau un mètre se défine comme exactement 1/299 792 458 de la distance qu'un rayon de lumière va en une seconde.

Plusieurs scientifiques en le passé ont spéculé concernant des changements possibles en les valeurs d'une ou plus constantes physiques et ses implications. Cettes spéculations ne provoquaient pas toujours l'enthousiasme en la communauté scientifique parce que les implications de n'importe quelle variation en n'importe quelle constante sont énormes: elle introduirait des changements aux niveaux astronomique en le vrai fibre de l'univers. Mais l'idée n'est pas totalement disparue et n'a pas été totalement supprimée.

Glenn Morton a été un des premières personnes d'avancer un modèle concret et essayable. Il a commencé pas du changement des constantes fondamentaux, mais d'un autre point de vue. Bientôt Barry Setterfield est venue en avant avec sa proposition de variation en la vitesse de lumière. Sa proposition initiale a été subi de plusieures révisions et changements et les publications créationnistes l'ont cité partout. Quelques publications séculaires ont utilisé aussi l'information, mais la réception générale était résister à ses propositions.

Johnson C. Philip d'Inde a avancé la même idée en une façon plus large en 1982 et a fait quelques travails avec la département de physique de l'Université Jiwaji en Inde. Mais il devait abandonner le travail en 1984 à cause de la résistance de quelques professeurs non-créationnistes.

La proposition reste prometteuse, et beaucoup de travail peut se faire. La résistance reste, spécialement des non-créationnistes. Mais le sujet peut subir un regain, bien que la communauté séculaire a commencé de considérer l'idée du changement des constantes fondamentaux.

Emploi pratique

La vitesse de lumière s'est utilisé pour calculer la distance de supernova 1987A de la terre avec beaucoup d'exactitude, basé sur l'observation du temps exigé pour sa lumière d'illuminer le Grand Nuage de Magellan. C'est la méthode normale pour calculer la distance aux galaxies d'à côté.

La notion de c-pourriture est couramment infavorisée même parmi les créationnistes. Les deux meilleurs modèles pour la création de l'univers, c.-à-d. cosmologie de trou blanc et relativité cosmologique, supposent une valeur constante pour c.

Références apparentées

Creationwiki portail astronomique.png
Naviguez


Voyez aussi